Frais bancaires 2018 : combien coutera votre banque ?

Frais bancaires : combien coûtera sa banque en 2018

Les organismes financiers innovent de manière permanente et offrent des produits et services toujours plus variés à leur clientèle. Malgré ces améliorations permanentes, de nombreux utilisateurs se plaignent des frais bancaires trop élevés. A cet effet, OpinionWay a fait une étude début janvier pour le compte de Fortuneo. Les chiffres montrent qu’à peu près 25% des personnes interrogées ne connaissent pas leurs frais bancaires. Il est donc nécessaire de déterminer quels sont les frais bancaires de 2018. Combien coûtera la banque aux français ?

Ce que paieront les français à leur banque en 2018

Les années antérieures, notamment en 2016 et 2017, les frais bancaires ont été pour la plupart revus à la hausse. Mais ce ne sera pas le cas pour cette année. Si les frais bancaires baissent, c’est simplement parce que la concurrence se fait rude sur le marché de l’offre bancaire. De nombreux concurrents se prêtent au jeu pour devenir la meilleure banque en ligne. Parmi les nouvelles institutions bancaires responsables de la baisse générale des frais bancaires, on peut citer les néo-banques et Orange Bank.

Ce qui pousse davantage les compagnies à optimiser la qualité des services et produits bancaires, et bien entendu les frais bancaires habituels. Ces innovations visent à attirer de nouveaux clients, mais aussi à fidéliser la clientèle. Entre autres nouveautés de cette année, la stabilisation des frais de tenue de comptes. De plus, près de 20 organismes bancaires s’engagent à ne pas faire de réclamations de paiement des frais de tenue de comptes pour 2018. Il s’agit en l’occurrence de LCL, le nouveau venu Orange Bank et le Crédit Agricole. Ceci étant, la moyenne des frais bancaires pour le compte de l’année en cours est estimée à moins de 200€.

Hausse des frais des services non courants

De manière générale, les français donneront moins d’argent à leur banque cette année. Toutefois, les frais des prestations non courantes seront sensiblement plus élevés. Il s’agit en l’occurrence des opérations validées au guichet, celles relatives au transfert des produits de l’épargne et enfin les services non courants.

– Les virements effectués au guichet coûteront désormais 4€ au lieu de 3,80€ comme en 2017.
– Application des sanctions à l’encontre de tout titulaire de compte inactif. Ce sera aussi pareil pour les personnes qui décident de faire un transfert de leur compte vers une autre banque.
– Les frais de tenue de compte connaitront une augmentation de 4%, ce qui équivaut à 29,40€.

Les banques en ligne ne sont pas en reste. Celles-ci s’engagent à revoir à la hausse des coûts supplémentaires liés à la non-utilisation de la carte bancaire. Les frais bancaires semblent préoccuper réellement les autorités. De ce fait, des mesures législatives ont été mises en place. Dans le cas échéant, il est question d’un amendement de rectification du budget dont l’entrée en vigueur est prévue pour la fin d’année.